© 2018 - Site officiel de Najia Mehadji - Artiste peintre France Maroc - www.najiamehadji.com - Mentions légales, reproduction et réalisation

  • youtube.png
  • facebook.png
  • email.png

Changer la vie

May 13, 2017

Exposition collective 

Galerie L'atelier 21, Casablanca

Du 16 mai au 18 juin 2017

 

Vernissage le 16 mai à partir de 19h 

 

 

La galerie d’art L’Atelier 21 organise du 16 mai au 18 juin 2017 « Changer la vie », une exposition collective qui rassemble 18 artistes marocains. Réunissant près de 40 oeuvres, l’exposition présente les manières avec lesquelles les artistes marocains se sont saisi de l’ère contemporaine pour faire exister de nouveaux champs du possible.

L’art a-t-il le pouvoir d’influencer le monde ? « Changer la vie » est une expression empruntée à un poème d’Arthur Rimbaud. Elle a longtemps constitué un idéal pour les poètes et artistes qui croient en la capacité des créateurs à agir sur le monde où ils vivent. Un artiste soucieux de la réalité finit tôt ou tard par sentir le besoin et le devoir de ne pas ignorer les événements sociaux et politiques qui agitent le monde où il vit. La question du rôle d’un créateur dans une société se pose avec acuité pour tout artiste qui ne souhaite pas faire de l’art pour l’art et encore moins s’enfermer dans une tour d’ivoire, imperméable aux cris du monde extérieur. 

 

Notre époque est profondément marquée par les guerres, les occupations, les actes terroristes, les actes racistes, les nationalismes exacerbés, le repli sur soi, les exodes massifs et d’autres calamités qui garnissent le quotidien des médias. Le Brexit et l’élection de Donald Trump ajoutent une dose d’angoisse au saut dans l’inconnu vers lequel conduit le triomphe des identités étroites. 

 

Comment un artiste plasticien se comporte dans son œuvre face à l’actualité brûlante ? Comment met-il la main à la pâte pour ne pas être dans la posture de celui qui se contente passivement de regarder ? A-t-il l’espoir de contribuer à changer le cours des choses ? Fait-il encore sienne cette formule rimbaldienne : changer la vie ? Ce sont là quelques-unes des questions qui sous-tendent cette exposition consacrée non pas à ce qu’on appelle un art engagé, mais plutôt à un art qui engage son auteur dans le réel. Il s’agit d’affirmer davantage comment l’artiste ne maintient pas son œuvre hors de son temps que de lui demander de devenir le chroniqueur des atrocités qui s’y commettent. 

 

L’exposition « Changer la vie » réunit dix-huit artistes : Mohamed Abouelouakar, Younès Baba Ali, Saâd Ben Cheffaj, Fouad Bellamine, Mustapha Boujemaoui, Hassan Darsi, Mohamed El Baz, Bouchta El Hayani, Nabil El Makhloufi, Safaa Erruas, Mohamed Fariji, Chourouk Hriech, Majida Khattari, Fouad Maazouz, Najia Mehadji, Lamia Naji, Zakaria Ramhani et Yamou.

 

Please reload

ARTICLES RÉCENTS

Please reload

TAGS

Please reload

RÉSEAUX

  • youtube.png
  • facebook.png
  • email.png