© 2018 - Site officiel de Najia Mehadji - Artiste peintre France Maroc - www.najiamehadji.com - Mentions légales, reproduction et réalisation

  • youtube.png
  • facebook.png
  • email.png

Exposition "Hommage à Notre-Dame"

August 29, 2019

Du 20 septembre au 20 décembre 2019 

Musée de l'Institut du monde arabe, Paris 

Au 4e étage, dans la pointe qui donne sur Notre-Dame

 

Entrée gratuite les 20 et 21 septembre 

 

 

Préface de Jack Lang, Président de l'IMA

Ce 15 avril 2019, l’IMA était en fête : la dernière-née de nos expositions-événement, « Foot et monde arabe », venait d’ouvrir ses portes ; nous nous apprêtions à accueillir des invités de marque venus tout exprès la découvrir. Tout à coup, un cri vient de toutes parts : « Notre-Dame est en train de brûler ! » Incrédules, nous nous précipitons sur la terrasse de l’IMA. Et demeurons là, sans voix, abasourdis, éreintés par le spectacle de la cathédrale en feu, par ce drame qui se déroule sous nos yeux et auquel nous ne pouvons rien. 

 

Notre-Dame - rarement adjectif possessif aura été autant porteur de sens -, c’est un peu notre Paris, notre histoire. Et c’est ici que la généreuse initiative de Claude et France Lemand prend tout son sens : les artistes qui ont répondu présent à leur appel et ont souhaité participer à la constitution d’une collection-hommage à la cathédrale de Paris ont partagé notre peine. Pour eux tous, venus des quatre coins du monde arabe, cet incendie est celui d’un symbole du patrimoine français, européen, universel, qu’ils ont maintes fois rêvé avant de donner vie à leurs songes en venant en France, de passage ou pour toujours.

 

Je ne puis donc que saluer la généreuse initiative de Claude et France Lemand. Cette nouvelle collection va désormais être exposée au musée de l’IMA, à mesure de sa constitution. Et tout en rappelant combien France et monde arabe sont liés par le cœur et par l’esprit, les œuvres exposées seront autant de rappels que l’art, la beauté, la concorde sont universels et que le monde arabe y a sa part.

 

Témoignage de Claude Lemand

 

Comme des millions de téléspectateurs, j’ai été saisi d’émotion par le spectacle de l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, réveillant en moi le souvenir douloureux de la guerre du Liban. Les interventions à la radio et à la TV de Jack Lang, témoin oculaire de l’incendie du haut de la terrasse du bâtiment de Jean nouvel et Architecture Studio qui donne sur le chevet de Notre-Dame, m’ont incité à transformer mon émotion et ma tristesse en un projet positif et généreux, dans l’esprit de la donation que nous venions de faire au Musée de l’Institut du monde arabe.

 

Dès le lendemain, j’ai appelé un petit nombre d’artistes du Monde arabe dont je me sentais proche et qui sont bien représentés dans notre donation. Ces artistes ont tous été très impressionnés par l’incendie d’un édifice quasi millénaire, symbole du patrimoine français, européen et universel, qu’ils connaissaient bien et dont ils se sentaient tout autant les héritiers que les artistes français et européens. Mon appel a réveillé en eux les souvenirs enchantés de leur lecture du roman de Victor Hugo (titre en arabe : Le Bossu de Notre-Dame) et ceux de leur première visite de la cathédrale dès leur arrivée à Paris.

 

C’est un vrai bonheur pour moi d’être le témoin de la motivation de certains artistes du Monde arabe et des diasporas à créer une œuvre personnelle qui exprime leur empathie, le dialogue des arts et des valeurs universelles entre Orient et Occident. Bonheur que je souhaite partager avec le public des visiteurs du musée, face à Notre-Dame. Ces œuvres contemporaines donneront du Monde arabe et de ses diasporas une image autrement plus positive, lumineuse et universelle que les images du despotisme, de la terreur et de l’obscurantisme qui sèment la mort des esprits et des corps dans les pays arabes et partout ailleurs dans le monde.

 

Please reload

ARTICLES RÉCENTS

May 25, 2020

Please reload

TAGS

Please reload

RÉSEAUX

  • youtube.png
  • facebook.png
  • email.png