PARCOURS 

Si, d’aventure, l’on cherchait à citer – parmi quelques autres - le nom propre d’une artiste contemporaine qui, de par sa biographie et de par ses œuvres, symbolise l’union entre l’Orient et l’Occident, c’est celui de Najia Mehadji. Franco-marocaine ou Maroco-française, née en 1950, ayant vécu son enfance et son adolescence à Paris, séjournant régulièrement à Fès dont sa famille est originaire, diplômée de l’université Paris VIII où elle a soutenu en 1973 son mémoire sur Paul Cézanne, diplômée de l’Ecole des Beaux-arts de Paris, elle expose dès les années 80 dans des galeries parisiennes et, à partir de 1985, décide de partager sa vie entre son atelier de Paris et celui du Maroc - près d’Essaouira, dans le pays Haha, dans un douar où elle s’est aménagée un ryad traditionnel.

 

Ses principales expositions personnelles ont eu lieu, en France, aux musées des beaux-arts de Poitiers, de Caen et d’Épinal ; à la galerie Montenay (Paris) ; à la salle Saint-Jean (Mairie de Paris) ; à la galerie La Navire (Brest). Au Maroc, à la Galerie Nationale Bab Rouah (Rabat) ; à l’espace Actua de l’Attijariwafabank (Casablanca) ; à la galerie Delacroix (Tanger) ; à la galerie Shart (Casablanca). Au Qatar, à l'Anima Gallery à Doha. Elle a également exposé à Amman (Fondation Shoman), à la foire de Bâle , à l’Arco de Madrid, au FI:AF (French Institut:Alliance Française) à New York et dans de nombreuses institutions dans le monde.

Elle participe en 2009 à l'exposition elles@centrepompidou au Musée National d'Art Moderne Georges-Pompidou (Paris) et Traversées pendant le festival Mawazine à (Rabat). En 2010, à la Foire d'art contemporain de Dubaï, à l'exposition Résonances au musée de Marrakech ainsi qu'à Marrakech Art Fair dans le cadre de la galerie Shart de Casablanca. En 2011, à l'exposition collective Architectures/Dessins/Utopies au Musée National d'Art Contemporain de Bucarest, à Nature et Paysages à l'espace d'art de la Société Générale de Casablanca, et à Drawing Now Paris au Carrousel du Louvre. Puis, elle expose dans Sens & Essences à l'Institut français de New York (FI:AF) et à la Villa Roosevelt à Casablanca sa série Mystic Dance.

 

Elle est l'une des artistes présentes à Traits d'Union - Paris et l'art contemporain arabe à la Villa Emerige à Paris : exposition muséale qui regroupe une douzaine d'artistes arabes ayant un lien privilégié avec la France, et dont le succès est tel que celle-ci, par le biais de l'Institut Français, devient itinérante en 2012-2013 (Beyrouth, Sanaa, Rabat)

En 2012-2013, elle expose à la Galerie Shart, à Casablanca, à Proche à la Galerie Albert Benamou à Paris et à Art Paris Art Fair, puis à Anima Gallery à Doha (Qatar). Elle participe à 25 ans de créativité arabe à l'Institut du Monde Arabe et à Emirates Palace à Abu Dhabi. Ses expositions personnelles en 2013 sont : Mystic Dance à l'Espace Art Roch (Paris), Les années 2000 à l'Espace Claude Lemand (Paris), Drapés à la galerie La Navire (Brest). Elle à participé à la vente aux enchères Syriart pour soutenir les victimes du peuple syrien en révolte.Les œuvres de Najia Mehadji sont présentes dans de nombreuses collections publiques et musées dont le MNAM du centre Georges Pompidou et l'Institut du Monde Arabe à Paris, ainsi que dans la collection de la Société Générale, la Fondation ONA et l'Attijariwafa Bank à Casablanca.

 

Extrait du texte de Pascal Amel publié dans la Monographie de Najia Mehadji, Editions Art Point 2013

 

Télécharger le texte complet (Pdf 148Ko)

 

© 2018 - Site officiel de Najia Mehadji - Artiste peintre France Maroc - www.najiamehadji.com - Mentions légales, reproduction et réalisation

  • youtube.png
  • facebook.png
  • email.png